Depuis Bruxelles, le 09 juillet 2020

Comment sauvegarder un mail ou une page web ?

Email Internet
sauvegarder un mail
Microsoft Outlook

Lorsqu’on souhaite conserver un mail important ou un article de journal à lire plus tard, on a tendance à se rendre dans le menu pour Enregistrer sous afin de sauvegarder le contenu dans le disque dur de l’ordinateur. Ce n’est pas forcément une bonne idée.

Enregistrer sous : pourquoi ce n’est pas une bonne idée

Essentiellement parce que ce type de contenu, de par les particularités de sa structure, vit assez mal en-dehors de son habitat virtuel. Un client de messagerie (ou tout simplement un service de messagerie) pour les premiers, un navigateur pour les seconds.

Si dans six mois ou cinq ans vous changez d’ordinateur ou de client de messagerie/navigateur ou même de version de celui-ci, vous pourriez ne plus avoir accès au contenu mis précieusement de côté.

Ainsi, plus les sauvegardes datent, plus leur récupération va s’avérer compliquée et exiger de dégoter une application permettant d’y accéder.

Quelles alternatives ?

Garder ce contenu dans leur habitat

La première solution est simple : mettre de côté ce contenu dans votre compte de messagerie (éventuellement via un dossier spécifique) pour vos mails et parmi vos favoris pour vos pages web.

sauvegarder un mail
Mozilla Thunderbird

Il n’y a pas plus de risque à conserver un mail dans votre compte Skynet ou Gmail que de le télécharger dans votre disque dur. En effet, il sera conservé sur les serveurs de Proximus ou de Google avec la même garantie de sécurité que n’importe quel autre mail. L’importance de ce contenu ne l’expose pas à plus de risques que l’ensemble de vos mails.

historique de navigation
Google Chrome

En ce qui concerne les pages que l’on met de côté, vous pouvez les confier à votre navigateur dans la rubrique des Favoris, voire même vous connecter à votre compte Google pour conserver vos favoris Chrome sur le cloud ou créer un compte Firefox pour une opération similaire.

Oui, mais une deuxième sauvegarde ?

Absolument : tout contenu important (photo, document, mail) peut et devrait faire l’objet d’un deuxième exemplaire, voire un troisième.

Dans le cas qui nous occupe, cela peut impliquer effectivement le téléchargement du mail ou de la page web, mais en employant une méthode alternative à Enregistrer sous.

Un mail : imprimer > pdf

sauvegarder un mail
Microsoft Courrier

Je prends pour exemple l’application Courrier fournie avec Windows 10.

On sélectionne le mail à conserver.

On clique sur Actions (les trois points d’etc. situés en-haut à droite) et ensuite sur Imprimer.

La boîte de dialogue d’impression s’affiche.

Dans la sélection d’Imprimante, on choisit Microsoft Print to PDF et on clique sur le bouton Imprimer.

Puis, comme pour tout fichier provenant d’Internet, il nous sera demandé de nommer le fichier et de lui assigner un emplacement (dossier). Et le tour est joué. On obtient un fichier pdf rassemblant l’ensemble des informations contenues sur cette page réarrangées pour une impression.

Une page web : imprimer > pdf

Dans le navigateur, on emprunte le menu (les trois barres horizontales) ou l’icône etc. (les trois points) dans Microsoft Edge.

Mozilla Firefox

On sélectionne l’option Imprimer.

Le navigateur modifie l’affichage de la page afin de l’ajuster à une impression.

On clique sur le bouton Imprimer qui se trouve en principe en-haut à gauche.

Dans Sélectionnez une imprimante on choisit l’option Microsoft Print to PDF et on clique sur le bouton Imprimer.

Microsoft Edge

Ensuite, comme pour tout fichier provenant du web, il nous sera demandé de le nommer et de lui assigner un emplacement. Et le tour est joué. On obtient un fichier pdf rassemblant l’ensemble des informations contenues sur cette page réarrangées pour une impression. Réarrangées avec plus ou moins de bonheur, car une page web est un contenu très particulier aux aspects multiples, qu’il est parfois difficile de réorganiser dans un format plus simple. Tenez-en compte.

Sur Mac ?

Le principe est le même : l’impression en pdf est aussi disponible sur ordinateur Apple.

Bonnes sauvegardes !

Source des illustrations : https://commons.wikimedia.org

Envie d'en savoir plus?

Les ateliers connectés.be sont des espaces de cours à mi-chemin entre les cours particuliers, dont la matière est dictée par l’élève, et les cours collectifs, qui suivent un déroulement prédéfini autour d’une matière relativement vaste. Dans le cadre des ateliers, le scénario de cours, consacré à un sujet circonscrit, se démultiplie en autant d’élèves présents autour de la table tout en favorisant l’échange.

© Connectés.be 2020

Powered by WordPress & 56k