Depuis Bruxelles, le 04 juin 2020

Personnifier son ordinateur, son smartphone, sa tablette

Matériel

C’est un casse-tête : les données sont le bien le plus précieux et pourtant cet ordinateur / ce smartphone était loin d’être gratuit. Alors, qu’en est-il ?

Sans matériel, pas d’accès aux données

Outre l’accès qu’il fournit aux données en tant qu’outil, le matériel est tout aussi important pour d’autres raisons (matérielles, financières, affectives, esthétiques).

Il faut en prendre soin pour le maintenir le plus longtemps possible à un niveau de performance satisfaisant. Quel que soit son âge, et quel qu’en ait été le coût.

Le matériel informatique dans l’échelle des préoccupations

Dans la hiérarchie des soins à prodiguer, disons que le matériel informatique est juste en-dessous de l’animal domestique (ou à sa hauteur pour qui n’a pas d’animal domestique). Je ne parle pas d’affection mais de soins à consentir.

Et pourquoi pas d’affection aussi ? Bon nombre d’utilisateurs établissent une relation de familiarité, une connexion, avec leurs appareils informatiques.

De fait, on les retrouve à la maison en rentrant. On les manipule dans les transports publics, on y consulte ses mails, on y regarde des films, ils sont beaux, ils sont moches… Ils feront des caprices, ils subiront avec plus ou moins de grâce les mises à jour de Windows 10 ou d’iOS… Peu à peu, leurs qualités subjectives viendront s’ajouter aux qualités objectives du modèle.

Et c’est plutôt pratique.

Personnifier son ordinateur, son smartphone

Personnifier pour personnaliser

En personnifiant son smartphone ou son ordinateur, on le charge d’une intensité qui nous permettra de mieux en prendre soin.

En découvrant ses défauts et ses couacs, on sera plus à même de les pallier.

En connaissant ses forces, on saura les exploiter au mieux.

Soins et soins

Il ne s’agit donc pas seulement de veiller à l’intégrité matérielle de l’appareil et au maintien de ses capacités logicielles (mise à jour, éventuel antivirus…). Mais aussi d’accepter qu’il est particulièrement sensible aux mises à jour de Windows, que la reconnexion au wifi de la maison peut se faire avec difficulté, quitte à devoir choisir le bon réseau manuellement, qu’un clic sur un lien dans l’application Courrier de Microsoft ne nous emmène pas automatiquement vers le navigateur… et la liste est longue.

Il est plus pratique d’accepter les caprices de sa personnalité. Comme ceux d’une voiture, d’une TV ou de la porte de la terrasse.

Adapter le matériel

Et si c’en est trop et ces caprices deviennent trop nombreux et trop prégnants, il est peut-être temps d’envisager de changer de système d’exploitation ou de machine.

De fait, cette attention particulière implique aussi de savoir accepter quand son compte est bon.

Un PC de 8 ans qui commence à accumuler les problèmes a probablement besoin d’un nouveau départ : la réinstallation de l’OS ou le passage à Linux, pour une fin de vie au soleil, ou carrément un remplaçant.

Un smartphone de 4 ans montrant des signes de fatigue a peut-être mérité sa retraite.

Et puis, renouveler le matériel

Si la préservation du matériel est importante pour réduire son empreinte écologique, il n’en reste pas moins que lorsqu’un appareil est en bout de course, il n’y a pas grand-chose à faire dans sa configuration actuelle. Le temps passe aussi pour les appareils.

Bonnes connexions !

Envie d'en savoir plus?

Les ateliers connectés.be sont des espaces de cours à mi-chemin entre les cours particuliers, dont la matière est dictée par l’élève, et les cours collectifs, qui suivent un déroulement prédéfini autour d’une matière relativement vaste. Dans le cadre des ateliers, le scénario de cours, consacré à un sujet circonscrit, se démultiplie en autant d’élèves présents autour de la table tout en favorisant l’échange.

© Connectés.be 2020

Powered by WordPress & 56k