Depuis Bruxelles, le 11 juin 2020

« Partager » en informatique, un concept plutôt étendu

Terminologie

L’option « partager », qu’elle se présente sous forme de bouton ou non, est un concept qui recouvre toute sorte de significations.

partager

Ainsi donc, son champ sémantique est loin de se limiter à l’envoi par mail, Facebook ou WhatsApp. En effet, il peut recouvrir également les options suivantes :

  • l’impression
  • la sauvegarde dans les photos
  • la création d’un lien
  • la recherche dans Wikipédia
  • l’enregistrement dans une appli de notes
  • l’ajout à Google Maps
  • l’ajout à un navigateur
  • la copie
  • l’ajout à une liste de lecture
  • l’enregistrement comme brouillon
  • l’ajout d’un signet
  • l’ajout aux favoris
  • la recherche dans la page
  • l’ajout à l’écran d’accueil
  • l’annotation
  • etc.

Sans oublier, effectivement aussi, l’envoi par mail, messagerie instantanée, réseau social et autres plateformes de communication. C’est-à-dire le sens le plus évident que revêt le partage.

A défaut d’un terme plus précis, disons que Partager équivaut à Exploiter d’une autre façon.

Précisons également que, lorsqu’il se présente sous forme de bouton, le partage ne fait pas encore l’objet d’une convention. Google, Apple et Microsoft, par exemple, utilisent chacun une icône différente pour le représenter.

Google
Microsoft
partage Apple
Apple

L’idée figurée est cependant toujours la même : une utilisation différente orientée vers l’extérieur.

Bons partages !

Envie d'en savoir plus?

Les ateliers connectés.be sont des espaces de cours à mi-chemin entre les cours particuliers, dont la matière est dictée par l’élève, et les cours collectifs, qui suivent un déroulement prédéfini autour d’une matière relativement vaste. Dans le cadre des ateliers, le scénario de cours, consacré à un sujet circonscrit, se démultiplie en autant d’élèves présents autour de la table tout en favorisant l’échange.

© Connectés.be 2020

Powered by WordPress & 56k