Notre abonnement mobile dans l’UE et en-dehors de l’UE

21/07/2019

Les vacances estivales sont là ; s’imposent quelques recommandations concernant l’utilisation de votre abonnement mobile en-dehors du territoire national.

Depuis juin 2017, les frais d’itinérance (l’utilisation du réseau d’un opérateur situé à l’étranger) ne sont plus (sur)facturés comme tels par nos opérateurs, en conformité avec une directive européenne.

Concrètement, cela veut dire qu’un appel passé au Portugal ne vous coûtera pas plus cher que si vous le passiez de Belgique (prenons le cas d’un utilisateur en Belgique), dès lors que le numéro appelé est un numéro belge. Si, en revanche, vous téléphonez à un numéro portugais, il vous sera facturé au tarif d’un appel Belgique > Portugal.

Il en va de même pour l’accès à Internet (Google, Facebook, WhatsApp…) : l’utilisation d’Internet ne vous coûtera pas plus cher que si vous étiez en Belgique.

Le principe est donc le suivant : votre opérateur vous considère comme vous trouvant en Belgique, que vous soyez au Portugal, en Grèce, en Suède ou, pour l’instant encore, au Royaume-Uni.

Or, certains petits pays, comme Andorre, n’appartiennent pas à l’Union Européenne. Attention donc à la traversée de ces territoires.

Une mention particulière concernant la Suisse, qui peut servir de voie de passage vers les pays de l’est et dont on oublie parfois qu’elle ne fait pas partie de l’UE.

Plusieurs kilomètres avant de traverser la frontière, veillez à désactiver l’option Itinérance dans vos réglages ou paramètres. Cette option se trouve dans la section données mobiles/cellulaires.

Bonnes vacances 😎

itinérance