Quelle est la différence entre le téléchargement et le streaming?

Pour écouter une chanson ou regarder un film, vous avez peut-être déjà été amenés à faire un choix entre ces deux méthodes ou, en tout cas, à croiser ces termes. Voici deux brèves mises en contexte.

Le téléchargement consiste à obtenir « en local », c’est-à-dire sur son ordinateur, sa tablette ou son téléphone, un fichier mis à disposition par un fournisseur, en utilisant Internet comme voie de transfert. En espagnol, on utilise le verbe « descendre » pour exprimer cette action.

Maintenant, nous savons que l’Internet n’est pas une entité divine, toute-puissante dans les cieux, mais l’idée est bien celle-là: il s’agit de récupérer du contenu d’une source extérieure pour le placer sur une de ses machines.

Une fois présent sur la machine, le contenu peut être lu avec ou sans connexion à l’Internet.

Le streaming, lui, consiste à lire du contenu en transit, ou en continu, c’est-à-dire à télécharger provisoirement la partie du fichier nécessaire à sa lecture.

Une forme de téléchargement est donc indispensable, mais celui-ci est partiel et provisoire.

Imaginez une corde tendue entre deux arbres: pour progresser dans cet exercice d’accrobranche vous devez vous accrocher à une petite section de la corde à la fois; c’est le même principe appliqué au streaming. Le bout de corde est à vous le temps de votre progression, avant d’être relâché à la portion suivante.

Le mot streaming signifie en anglais « courant, flux, flot ».

Mise à jour (25/12/2016) : plusieurs services de streaming offrent désormais la possibilité de télécharger le contenu (musique ou vidéo) afin de pouvoir le lire sans connexion à Internet. Ces fichiers sont néanmoins inexploitables en dehors du service de streaming ; on ne peut ni les copier ni les transférer, contrairement aux fichiers achetés. Cela dit, si la maison de location ardennaise n’est pas équipée de wifi, cette solution s’avère bien pratique.

high-ropes-course-234101_960_720